Tour de France cyclo 
au plus près des côtes et des frontières

    afin de récolter des fonds pour l'association :   
http://www.9decoeur.org/

         Présentation du projet de Joël                   Parcours :  20112012 - 2013 - 2014 - 2015

  



Pour nous écrire
, cliquer sur l'enveloppe :



  Résumé des étapes 2015 :






Jeudi 11 juin :


Hier soir pour fêter le départ, Evelyne et Joël avaient convié l'entourage de l'organisation,
 
  Evelyne, c'était SUPER,
quel régal ! (A partir de demain ça va changer).





Ce matin départ à 6h00, comme chaque année Gérard et Jean-Pierre sont venus nous souhaiter
un bon voyage.

-- 890 km pour rejoindre Argelès, gloups!!!



Les paysages défilent et à midi nous surplombons le viaduc de Garabit.


Après la pause, certains font une petite sieste

 

               et se réveillent à l'approche du Viaduc de Millau.


Vers 17h00 nous arrivons enfin à Argelès-sur-Mer, c'est ici que commence la 5ème et dernière saison
de notre tour de France entamé en 2011 au profit de l'association "9 de coeur" de JP Papin.

 Nous décidons de nous dégourdir les jambes avant le repas.



30 km plus loin nous installons le campement à THUIR.











On dîne, on refait le monde bien sûr,
22h00 sonnent au clocher, les routards sont fatigués, il est temps de préparer les couchages.
Les prévisions météo ne sont pas formidables, on verra bien demain.
Bonne nuit.
Aujourd'hui : 30 km parcourus  (cumul : 30 km)  dénivelé + : 200m




Vendredi 12 juin



La pluie et l'orage de cette nuit n'ont pas réveillé les bons dormeurs.
Réveil à 6h45 et mise en route à 8h15, temps sec tout va bien : OUF!

 



L'équipe aux couleurs "9 de coeur" s'organise en file indienne.


Après Vinça, Prades, Molig-les-Bains, voici MOSSET
inscrit sur la liste des plus beaux villages de France.


Poursuite vers le "col de JOJO"





Vers le sommet, le brouillard s'ajoute aux pourcentages.







ça y est c'est fait JOJO

le col de Jau (1506 m) est gravi
frontière des Pyrénées-Orientales et de L'Aude.

ça se rafraîchi, on va casser la croûte et se réchauffer.





Après la photo souvenir, départ sous la pluie pour la descente de 10 km et attaquer le prochain col...



...de Garavel 1256m.



et finir l'étape au petit village d' Escouloubre...



...vers 16h30 et faire sécher les maillots.



On refait l'étape autour d'un p'tit verre, et on prépare celle de demain.

Profil de l'étape 1:




Aujourd'hui : 83 km parcourus  (cumul : 113 km)  dénivelé du jour:  +  1965m







Samedi 13 juin

(Bonjour, hier soir pas de réseau suffisant pour transmettre le journal,
donc je profite de la pose café à Mijanès.)

Départ ce matin sous le soleil de bonne heure et de bonne humeur.






Le p'tit commerce est vraiment en difficulté dans les villages!









pause café à Mijanès,


avant d'attaquer le col de Pailhères (2001 m)...ouille! respect!






Les vaches ne lèvent même pas la tête
au passage des vélos.


Des beaux lacets, ne pas trop regarder vers le haut, ça fait peur!







Encore un peu de neige


 et quelques hectomètres pour atteindre le col.






Jean-Loup au couleurs de son club de Bry-sur-Marne.



OUiiiiiiiiiiiiiii le Port de Pailhères est franchi.



Ensuite descente sur Ax-les-Thermes, Tarascon-sur-Arriège et montée vers le col de Port (1249 m),
dans la montée le ciel se noirci et l'orage se déchaîne assorti de grêlons que l'on voit sur ces photos
...



...trop dangereux, embarquement des cyclos, et poursuite vers le sommet.



     




Installation au camping municipal de Massat vers 16h30
,

le soleil revient mais pas pour longtemps
,
la pluie s'invite à nouveau en soirée.












Profil de l'étape 2:




Aujourd'hui : 102 km parcourus  (cumul : 215 km)  dénivelé + : 2282 m


 
Dimanche 14 juin

Après une nuit bien arrosée (par la pluie bien sûr), pas de grasse matinée pour ce dimanche
debout comme chaque jour à 6h45.

 Hier soir Bernard nous a cuisiné des spaghettis à la Bolognaise
, miam miam!
c'est le spécialiste incontesté,








on en a l''eau à la bouche,
regardez les mines réjouies
de ses petits camarades.


A part ça au programme de la journée, 2 cols.
Comme au début le relief était facile, j'en ai profité pour faire les 40 premiers km de l'étape
 avant de reprendre le volant et d'assurer l'assistance logistique de mes compagnons, (qu'est-ce qu'ils feraient sans moi?)







Le matin, il faut que je trouve une belle boulangerie avec du bon pain et des pains aux raisins
pour la pause-café
.




Et pendant ce temps là, ils grimpent, ils grimpent
et on se retrouve en haut du col de Portet d'Aspet
(1069 m).
(merci aux randonneurs pour la photo, ils se reconnaitront)







On nous recommande d'être prudents dans cette descente
qui a vu la disparition du champion olympique Fabio Casartelli
lors du Tour de France
1995









Pas de répit, la descente tout juste terminée, il faut déjà attaquer
la montée du col de Menté (1349m).


A mi-pente les estomacs sont creux,
la pause s'impose,
en compagnie de 2 cyclosToulousains.







C'est fait, encore un dans l'escarcelle,
Bernard vient de s'emparer du maillot à pois
.


En ces temps pluvieux les limaces se promènent tranquillement.
Par ici elles sont noires, bizarre, non? (jamais vu)





Après Saint-Béat, nous arrivons au camping les Myrtilles à 3km de Bagnères-de-Luchon.





Quelle SURPRISE!
 Il a beaucoup neigé dans les Pyrénées cette année.


Espérons que demain elle aura fondu.


il est déjà 23h00
Bonne nuit.










Profil de l'étape 3:


Aujourd'hui : 101 km parcourus  (cumul : 316 km)  dénivelé + : 1927 m


  

Lundi 15 juin

MIRACLE ce matin, (c'est vrai qu'on est pas loin de LOURDES)




la neige a disparu!

donc pas de ski mais du vélo.



Nous quittons Bagnères-de-Luchon en direction du col de Peyresourde,


en passant à côté du lac d'Oô bien connu des cruciverbistes.



Au col de Peyresourde, on change de département.



Dans la descente, un beau massif de lupins.




















                      
          Traversée de Arreau, jolie ville (à revoir plus tard).








Dans le col D'Aspin, de beaux paysages, il manque juste le soleil.











Col d'Aspin 1490m

Le brouillard tombe, et le froid se fait ressentir,
descente jusqu'à Sainte-Marie-de-Campan
au "camping des rives de l'Adour".

Le Tourmalet sera pour demain.

Nous avons un problème d'eau chaude qui devrait
être réglé demain.





Merci à toutes les personnes qui nous ont fait parvenir des messages.


Profil de l'étape 4 :



Aujourd'hui : 62 km parcourus  (cumul : 378 km)  dénivelé + : 1837 m




Mardi 16 juin

Nous avons dormi à Sainte-Marie de Campan, bercés par la pluie qui résonne sur le toit.






Ce matin temps sec, mais pour combien de temps?

Nous prenons deux directions différentes:
les cyclistes vers le célèbre Tourmalet (2115m)
le camping-car vers Tarbes pour dépannage du chauffe-eau.






Les éléveurs mènent leurs troupeaux vers les alpages.
Pôv bêtes, triste temps!





DUR, DUR


Dans la montée, un obstacle sur la route.










Des lamas!
Ils n'ont pas peur des vélos et apprécient le paysage
lors des rares éclaircies.






Le brouillard est omniprésent.


Ce qui n'empêche pas nos cyclos de sourire pour la photo.






 9ème col à mettre au compteur de cette année,
une pensée pour Pierre avec ses 1080 cols.

La descente se fait sous la pluie.


Le camping-car est réparé et je rejoins bernard, jean-Loup et joël
à Luz-Saint-Sauveur au pied de l'autre versant du Tourmalet.






                     





La descente se poursuit par la Gorge de Luz,
(l'eau est vert-bleu très transparente) jusqu'à Argelès-Gazost
où l'on prend la direction des prochains cols.



Il est 20h30 et il pleut depuis 15h, il est où le soleil?

Dire qu'en Seine et Marne c'est la sécheresse!



Message personnel : Michel le tendon tient, Merci.


Profil de l'étape 5 :



Aujourd'hui : 62 km parcourus  (cumul : 440 km)  dénivelé + : 1920 m





Mercredi 17 juin

Réveil  à 6h45 comme d'hab, c'est bas de plafond donc port du casque obligatoire!
 

 


 au p'tit déj on est sponsorisé par les "confitures Maryvette"
dommage le pot de vanille-rhum est vide, mais y a d'autres parfums.



Graissage des vélos avant le départ,











vidange et remplissage sur l'aire de services
.













                                                

                      Dans la montée vers le Soulor (1474 m)

la route est à tout le monde semblent dire les moutons.








Encore un!

L'Aubisque (1709 m) est gravi dans la foulée
, et de deux!






Josette je prends celui-ci ou celui-là,
lequel tu préfères?












   Pendant le déjeuner plusieurs rapaces tournent dans le ciel, l'un d'eux est venu se poser sur un talus(photos prisent à environ 150m).



Un vautour apparemment, il a une protubérence sur le bec.
 (si quelqu'un connait cette espèce, nous le dire)





Arrivée à Tardets-Sorholus et réglage du dérailleur.



Ce soir camping à la ferme.



Tranquille ce camping à la ferme, super calme pour préparer le journal du soir.




Message personnel : François il faudra que je prenne RDV pour ajouter 2 dents à ma couronne (jy).

Profil de l'étape 6 :



Aujourd'hui : 101 km parcourus  (cumul : 541 km)  dénivelé + : 1981 m



Jeudi 18 juin

Un seul col au programme aujourd'hui, le col de Olatze (892 m), donc l'étape sera allongée.






Saint-Jean-Pied-de-Port
















et ses piments.



Après quelques achats, direction l'océan.




A Saint-Jean-de-Luz les Pyrénnées sont traversées.





L'Atlantique apparaît au bout d'une ruelle.
Tous heureux de changer de paysage.

Nous remontons jusqu'à Bidart pour établir le campement.

Profil de l'étape 7 :



Aujourd'hui : 120 km parcourus  (cumul : 661 km)  dénivelé + : 1744 m





Vendredi 19 juin

Cette année c'est la "loose
", encore une journée qui démarre avec la pluie.



Matinée très difficile
avec les traversées de Bidart, Guétary, Bayonne
et sa banlieue
les travaux,  etc... GALERE.





Heureusement l'après-midi sera ensoleillée
à travers la forêt des Landes.



Pour arriver au bord de l'étang de Biscarosse et de Parentis.





Demain, dernière étape de notre tour de la France
Nous pédalerons les 35 derniers km avec Jean-Pierre Papin en personne
jusqu'à Arcachon
.











Aujourd'hui : 131 km parcourus  (cumul : 792 km)




Samedi 20 juin

Repos ce matin, décrassage Jean-Loup et JY décident d'aller rouler 2h avant midi.
Tantôt nous avons rendez-vous avec JPP à Biscarosse pour rallier avec lui Arcachon.

Joël nous avait prévenus:
 "vous allez voir, c'est un gars formidable, gentil, simple, admiratif de notre action pour son association et son épouse tout autant."





On n'a pas été déçu, il est resté lui-même, généreux.



















Maintenant, il va falloir rallier Arcachon à 36 km de Biscarosse.


Jean-Pierre prend la tête du groupe,






il faut s'abriter car ça va vite.



OUF! une descente.












Ils vont tellement vite que je perds leur trace à l'entrée d'Arcachon et j'arrive après eux.


Aujourd'hui : 70 km parcourus  (cumul : 862 km pour 2015)




Soirée finale:

Jean-Pierre et son épouse nous ont invités ce soir chez eux, ce sera "pizza-party"
.

Ils sont vraiment sympas, nous sommes heureux que Joël ai choisi d'aider l'association "9 de coeur" qui porte bien son nom.






Un beau final, MERCI beaucoup.






















                             Départ en  2011                                                                                             Arrivée en 2015 (5421 km parcourus)





Pour conclure cette belle aventure de 5 années,
le 5 juillet nous sommes
tous allés participer à la JPP
aux Carroz-d'Araches (Haute-Savoie)
...


   


    JPP à droite sur la photo


afin de remettre le chèque final à
Jean-Pierre Papin et son épouse pour "neuf de coeur"
qui ne s'attendaient pas
à une telle somme : 12810 euros



soit un total de : 20741 euros
sur 5 ans













Un grand MERCI aux sponsors qui ont fait confiance au projet de Joël.








Comme chaque année notre camping-car a été loué auprès de :
AB rêvétape 77 à Saint-Pierre-les-Nemours  

http://www.revetape77.fr